Le culottage de la fonte

Le culottage de la fonte


Le culottage de la fonte
est une opération qui se fait au fur et à mesure des utilisations. Plus l’on utilise la fonte, plus elle se culotte, et se patine. La fonte est poreuse, c’est pour cette raison qu’il est obligatoire de la graisser pour éviter l’oxydation. Les produits Skeppshult sont déjà pré-huilés juste à la fin de leur fabrication. Il n’y a donc pas de travail particulier à faire avant de commencer à cuisiner.

Mauvais culottage

Fonte déséchée, manque d’huile.

Début de culottage.

Début de culottage.

Culottage correct

Culottage correct

patinage parfait

Fonte bien culottée

Il suffit de 30 à 40 utilisations pour un culottage correct. C’est à dire que la surface de la fonte sera patiné, lisse comme une couche de vernis. Mais attention, à condition de temps en temps de cuire des aliments gras, comme de la saucisse qui est excellente pour culotter la fonte ou simplement des pommes de terre sautées qui demandent de la matière grasse pour la cuisson. Lors des premières utilisations, après le nettoyage à l’eau chaude, essuyez votre fonte avec un papier absorbant huilé légèrement. La fonte est encore « fragile » au niveau de la protection. Je vous rappelle que ce sont des produits sans aucun revêtement vernis, émail ou autres produits chimiques. Il est donc nécessaire de l’entretenir pour une durée de vie illimitée. Un peu contraignant la première semaine, mais après ce n’est que du bonheur!

culottage de la fonte

Fonte parfaitement patinée, culottage parfait.

Pour les végétariens et végétaliens, voici quelques conseils pour un culottage rapide. Graissez votre poêle ou cocotte copieusement, l’intérieur suffira, puis mettez à chauffer 5 à 10 mns sur un feu moyen, sur le bord d’un poêle, d’un insert ou d’une cheminée. La fonte en chauffant se dilate et s’imprègne de matière grasse. Ce procédé était utilisé depuis plusieurs siècles par nos grand-mères. Répétez l’opération lorsque la poêle est neuve, ou une fois toutes les 4 cuissons. La fonte va absorber l’huile et se protéger naturellement. Lorsque la fonte sera lisse, il ne sera plus nécessaire de faire cette opération.

Vous pouvez utiliser n’importe quelles huiles alimentaires, beurre, graisse végétale ou animale (graisse de canard), en Suède la margarine sert à culotter les poêles.
Comment faire en cas de problème, si votre fonte se met à rouiller? Couleur grisâtre ou marron clair, plusieurs raisons:
-1 nettoyage au lave-vaisselle (interdit)
-2 nettoyage avec des produits détergents (interdit)
-3 cuisson d’aliments acides ou d’eau en ingrédient principal. (à éviter, seulement lorsque la fonte n’est pas culotté) il est tout à fait possible de faire une ratatouille dans la fonte!

Comment rattraper votre fonte? Simplement en la huilant copieusement et en la remettant à chauffer plusieurs fois de suite. La fonte va se nourrir à nouveau et repartir comme à ses débuts.
La fonte ne risque absolument rien, elle n’est pas fragile à l’utilisation, vous pouvez y couper dedans sans problème, mais elle demande un peu d’attention lorsqu’elle est neuve.

Eclat de l’huile de protection:
Lorsque la fonte est neuve, il est possible de remarquer sur la bordure haute de la poêle ou la jonction proche du manche, un semblant d’éclat. Il ne s’agit pas de peinture, d’émail ou autres revêtement, mais bien de l’huile de protection. Cette huile est déposée sur la fonte juste après sa sortie du moule. Les poêles sont suspendues la tête en bas pour écouler l’huile vers le coté manche. Cette huile en séchant, forme une gouttelette qui se fixe à la fonte sur une épaisseur plus importante que tout le reste de la poêle. Nous pouvons le comparer à une coulure lorsqu’on parle de peinture. Cette petite goutte peut se retirer avec l’ongle, la pointe d’un couteau, ou simplement un simple frottement. Lorsque c’est retiré, la couleur grise qui apparaît est la couleur de la fonte brute. Il n’y a rien de particulier à faire, sauf si vous ne devez pas vous servir de votre poêle durant quelques jours, déposer avec le doigt un peu d’huile, afin de la protéger contre une éventuelle tache d’oxydation. Tous ces petits défauts visuels ne perturbent en rien l’utilisation. Ils vont disparaître au fur et à mesure des utilisations. La fonte va se patiner et sa couleur va devenir plus mate et son aspect plus lisse comme sur les photos ci-dessus. Voici ci-dessous 2 photos en gros plan qui représentent un éclat d’huile.
 

44 réflexions au sujet de « Le culottage de la fonte »

  1. Bonjour,
    Vous trouverez dans la FAQ du site http://www.scandi-vie.com les réponses à toutes vos questions. Il est préférable que vous nous contactiez pour connaître votre façon de cuisiner et de nettoyer votre cocotte. Dans tous les cas, lorsque la fonte n’est pas culottée, il est déconseillé comme l’indique la notice, de cuisiner de la tomate (en ingrédient principal). Vous pourrez par la suite mais il faut attendre le culottage.
    Si vous avez un gout métallique, c’est que votre fonte n’a plus du tout d’huile pour la protégée, et la trace sur le chiffon provient très certainement de l’oxydation.
    Nous arrangerons cela par téléphone, pas d’inquiétude, la fonte ne risque rien, ni votre santé, mais évitez de cuisiner dans la fonte non protégée sinon vous allez découvrir le goût de l’oxydation qui n’est pas agréable. Pour gagner du temps dans le culottage, vous pouvez faire cuire un morceau de saucisse, ou quelques cuisses de poulet, la fonte va se « renourrir » rapidement et le culottage de départ va s’installer à nouveau.
    Bonne journée,
    Stéphane

  2. Ping : Cuisine saine et cuisson saine : la fonte naturelle | Blog cuisine bio : recettes bio, recettes sans gluten et sans lait

  3. Pas de problème pour cuire, légumes ou viande ; c’est un plaisir pour cuisiner, bravo!! pour cette poêle qui mérite que des compliments

  4. J’ai acheté une cocotte skepshult et lorsque les aliments cuisent ou lorsque je huile la cocotte après utilisation, une sorte de film noir se dépose sur mes doigts ou sur le linge que j’utilise pour passer l’huile, ou noircit le jus de cuisson …
    Cela m’inquiète un peu.
    Pourriez-vous me dire de quoi il s’agit?
    Merci

    • Bonjour,
      le mieux serait d’envoyer une photo. Mais votre problème provient certainement d’une mauvaise utilisation soit au nettoyage, soit durant une cuisson avec de l’eau ou des aliments acides. Le noir ne peut venir seulement de l’huile qui est posé sur la fonte! Il n’y a aucun revêtement sur de la fonte naturelle, sauf de l’huile.

      • Bonjour, Si la fonte naturelle est grise naturellement avant le traitement de skeppshult en usine, et s’il n’y a que de l’huile dessus, et que l’ustensile est noir quand il est vendu , c’est que l’huile est devenue noire pendant le traitement en usine, créant ainsi une pellicule noire. C’est une simple déduction logique ou alors, un des postulats est faux.
        Merci

        • Bonjour,
          je réponds à vos 2 posts. La fonte est une matière ferreuse à 94%, le reste étant carbone est silice. je vous enverrai par email les composants exacts. La fonte sortie du moule est grise. Si aucune protection à base de matière grasse n’est posée sur la fonte, elle s’oxydera. L’huile de colza bio est posée sur la fonte puis les produits passent au four pour dilater la matière, de sorte à ce que l’huile se fixe sur la fonte. Comme toute matière fer, ou acier, si elle est protégée avec de l’huile, il y aura toujours une trace noire qui sera déposée sur un chiffon, on ne peut pas y échapper. C’est un peu comme une peinture fraiche. L’huile devient noire à la cuisson dans le four, au même titre qu’une huile utilisée pour faire un steak, l’huile ne reste pas claire, il n’y a pas de produits chimique ou autres qui viennent noircir la fonte, aucun intérêt.Vous pouvez si vous le souhaitez passer votre poêle au lave vaisselle, ce qui n’est vraiment pas conseillé, et vous retirerez toute l’huile si celle-ci ne vous convient pas, et vous pourrez ainsi y déposer votre huile à votre convenance. De cette façon, vous verrez que c’est vraiment superficiel et non à coeur. Mais les traces noires seront toujours là même avec votre huile. Il n’y a aucune autre protection d’huile que celle indiqué, c’est certain.
          Je reste à votre disposition,
          Stéphane

          Une fois culottée, cette huile se fixe à la poêle et le culottage se forme, c’est exactement le même procédé d’utilisation et d’entretien qu’il y a 1 siècle. Une grande marque Française « De Buyer » fabrique des ustensiles en fer, et c’est exactement la même chose, huilez la matière et culotter. Et il y a aussi des traces noires au départ qui ne sont que de l’huile posée sur la surface.

          • Je vous remercie pour votre réponse. Au départ , en allant sur le site Skepphshult, je pensais que la fonte était naturellement noire. J’ai fait cet achat plutôt que poêle De Buyer dont vous parlez, où il n’y a pas de prétraitement à l’huile, parce que la matière fonte m’a semblé plus intéressante pour cuisiner et mijoter. Cela donne d’ailleurs un très bon résultat niveau cuisson. Pour toutes ces poêles en fonte ou en fer, réaliser soi-même un culottage non toxique à partir du matériau brut ne semble pas simple si on ne veut pas chauffer jusqu’au point de fumée et qu’on ne veut pas utiliser de matière d’origine animale (pour les végétaliens). Je ne sais pas si c’est possible à réaliser. Il est facile de veiller à ce que l’huile ne soit jamais noire à la cuisson et ne chauffe pas trop (c’est ce que je fais toujours), mais pour obtenir ce que l’on appelle un culottage , cela paraît plus délicat.
            Merci

          • Re… je ne mange pas de viande non plus, et toutes mes poêles sont parfaitement culottées. C’est plus long à venir, mais c’est tout à fait possible. Les graisses végétales permettent aussi de culotter une fonte. je fais des galettes de riz, de millet et beaucoup d’autres chose. Le beurre peut aussi culotter la matière. La seule chose et de mettre votre huile ou matière grasse préférée. L’huile de tournesol est assez neutre. Par contre, aucune cuisson ne nécessite de monter la température élevée au point de faire bruler l’huile.
            Dans ce cas, le nettoyage sera d’autant plus simple, les aliments n’accrocheront pas donc pas besoin de gratter. C’est aussi de cette façon qu’un culottage se forme rapidement, lorsque la température de cuisson est respectée.

  5. Bonjour,

    J’ai acheté une sauteuse en fonte sur votre site et j’en suis parfaitement satisfaite. Il s’agit vraiment d’ustensiles de qualité.

    Seul problème, je suis parfois un peu distraite… j’ai suivi vos conseils en faisant légèrement chauffer la fonte après l’avoir nettoyée et imprégnée d’huile. Sauf que je l’ai oubliée sur le feu, et elle y a passé une bonne demi-heure….. (à puissance minimum) ! Résultat, une grosse auréole d’huile brûlée au milieu de ma belle sauteuse…
    Comment puis-je récupérer ma bêtise (en plus de mettre un gros minuteur la prochaine fois…) ?

    • Bonjour,
      Votre fonte ne risque rien, pourriez vous nous envoyer une photo? Dans ce cas, il est préférable de mettre du gros sel et de laisser agir, ensuite frottez pour retirer l’huile brulée. Si votre fonte devient grise, c’est bon signe, la partie brulée est retirée. Rehuilez votre poêle et laissez chauffer doucement durant 3 à 5 minutes afin de réimprégnier la fonte. Votre poêle sera de nouveau prête à l’emploi.

  6. Bonjour,

    Merci pour cet article.
    Par contre, pour moi qui désire acheter des poêles sans effet négatif pour la santé, je ne comprend pas bien un certain point. En effet, les matières grasses possèdent chacune un point de cuisson à ne pas dépasser, sous peine de leur voir apparaître des propriétés cancérigènes. Si un de ces points de fumée, d’une des huiles utilisée pour culotter la poêle, est dépassé ne serais-ce qu’une fois, alors la poêle se retrouvera gorgée d’éléments nocifs qui peuvent migrer vers les aliments, n’est-ce pas ?

    L’ustensile perd alors pour toujours son innocuité ?

    Merci pour votre réponse.

    • Bonjour,
      il est indispensable de faire chauffer de l’huile sur les poêles en fonte, ou les poêles en fer. Le culottage se fait ainsi depuis plusieurs siècles, mais il n’est pas obligatoire de faire fumer l’huile, la rendre fluide suffit. La fonte ou le fer se dilate avec la chaleur et l’huile « colmate » les pores de la matière.
      Si vraiment vous faites une erreur dans la montée en température lors du culottage, il est tout à fait possible de retirer l’huile imprégnée sur la matière, car elle ne rentre pas à coeur, mais se dépose seulement sur la surface.

  7. Bonjour,
    J’ai récupéré une vieille cocotte en fonte. J’essaye de la culotter avec de l’huile. Mais à chaque fois que je l’essuie, le chiffon devient noire comme si il y avait de la peinture qui s’enlevait ? Est-ce normal ? Dangereux ?

    Merci pour votre réponse.

  8. Bonjour
    je viens d’acheter une poêle et une sauteuse en fonte chez vous et je voulais juste savoir si il faut mettre de l’huile ou du beurre avant de cuire les aliments comme des légumes ou un steak ou escalope .
    Et aussi faut’il toujours cuire a feu doux même pour la viande (steak)
    y a t’il un livre de recette pour cuisiner avec ces poêles
    merci

    • Bonjour, toutes les indications sont inscrites sur la notice d’utilisation que vous avez reçu avec votre facture. Concernant la viande, il faut obligatoirement faire préchauffer la poêle à feu doux, et ceci pour toutes les cuissons. Si vous devez cuire une viande rapidement, cuisson saignante, montez le feu plus fort avant de la poser dans la poêle pour bien monter la température de la fonte. Si c’est une viande blanche, laissez le feu au minimum car cela demande une cuisson plus longue et non saisie.
      N’hésitez pas à regarder les vidéos à ce sujet.
      Scandi-vie

  9. Bonjour
    j’ai acheté une poêle grillade.Faut il la culotter de la même façon que les poêles plates .
    existe t’il une façon facile de graisser les stries ,car avec un papier celles ci l’arrache .et avec un torchon ce n’est pas évident.
    merci pour votre réponse

    • Bonjour, il n’y a rien de plus que sur les autres fonte. Habituellement, la grill se patine beaucoup plus rapidement que les poêles plates. Un nettoyage sous l’eau chaude suffit, sans ajout de matière grasse par la suite. Au pire des cas, avec un pinceau.
      Cdt
      Scandi-vie

  10. Bonjour, Je vous remercie de parler des galettes de céréales, je vais tenter l’expèrience, je pense que cela devrait être plus efficace pour culotter la poêle , même sans oeufs, peut-être utiliser éventuellement un beurre végétal. Pour l’heure, j’ai commencé plusieurs fois juste avec pommes de terre , potimaron, carottes et oignons , rien n’attache , ensuite un brossage doux à l’eau. Jusqu’ici , la cuisson est parfaite sans trop chauffer après avoir simplement huilé la poêle , mais pas la moindre amorce de culottage se superposant à la couche de base créée par le fabricant.

    • En général, lorsque l’on n’utilise pas beaucoup de matière grasse, vous pouvez attendre pendant une année avant d’avoir une petite couche de culottage, du moins avoir la fonte qui devient lisse. Mais ce n’est pas important, ce n’est pas parce que la fonte n’est pas culottée que l’on ne peut pas s’en servir. C’est justement ou entre en jeu le pré-traitement fait en usine, pour éviter toute trace d’oxydation. Aux USA, la célèbre marque LODGE vend sa fonte à l’état brut, voire oxydée, c’est aux consommateurs à faire son propre culottage, vous trouverez sur youtube des vidéos à ce sujet en tapant cast iron presaisoning.

      • Bonjour, Il y a effectivement pas mal de vidéos sur youtube, toutes fort intéressantes, que ce soit pour décaper une vieille cocotte en fonte ( par exemple par trempage dans vinaigre de cidre pendant 5 jours), soit pour refaire le culottage après le décapage. J’ai même trouvé par hasard une vidéo youtube qui montre tous les stades de la fabrication des poêles Skeppshult à la fabrique , sauf le « seasoning » prétraitement à l’huile et passage au four . Il n’y a pas de gros plan sur la poêle à l’état brut, donc je ne sais pas si la surface de la poêle brute grise est lisse (l’huile durcie formerait alors les aspérités que l’on voit sur la poêle), ou bien si les aspérités sont déjà présentes sur la poêle brute (ce que tendrait à montrer ce qui suit) . Je suppose que Skeppshult ne souhaite pas divulguer complètement son process , mais pour que l’ustensile prenne cet aspect , il a sûrement fallu chauffer énormément l’huile qui est le seul ingrédient dans le prétraitement. On comprend un peu mieux avec la vidéo de l’usine Lodge , marque que vous citez, je l’ai regardée : je n’ai pas vu de séries non prétraitées. Sur ce que j’ai vu, les poêles ressortent de la même couleur noire que les poêles skeppshult , car à partir du stade où elles sont grises (on voit bien l’aspect grumeleux sur cette vidéo déjà à ce stade), elle sont soumises à une vaporisation d’huile au pistolet électrostatique pour vaporiser des particules d’huile chargées positivement et négativement (peut-être plus fines pour Lodge), puis passage au four sans préciser la température , je suppose qu’ils ont un process un peu similaire chez skeppshult, peut-être pas avec des particules chargées , ce qui n’est pas forcément très séduisant en soi, puis passage au four .
        Dans le bimestriel Echobio de janvier février 2011 , prèsentant un dossier traitant de la cuisson des aliments , il est rappelé qu’à partir de 120° , « les graisses se décomposent en acides gras puis en glycérines qui se dédoublent en eau et en goudron cancérigène ». « N’importe quel corps gras (huile végétale quelle que soit sa qualité , ou graisse animale ou beurre) , sitôt qu’il change de couleur et se met à fumer, devient toxique. » Je m’interrroge alors sur la couche granuleuse noire qui se trouve sur les poêles Skeppshult après leur prétraitement avec de l’huile certifiée bio qui vraisemblablement , a été énormément chauffée passant ainsi en phase goudron, comme il est expliqué plus haut dans ce bimestriel. En plus s’il y a un processus de charge électrique des particules d’huile avant d’enduire les ustensiles (rien ne permet de le savoir pour skeppshult), qu’est-ce que tout cela donne ?

        Sur le site bioauquotidien.com, ils disent que pour une poêle en fer (pas en fonte déjà prétraité avec huile), pour réaliser un premier culottage, il faut après avoir nettoyé la poêle sous l’eau, remplir à moitié avec des épluchures de pommes de terre , puis couvrir d’eau , laisser bouillir pendant 15 minutes , puis vider, essuyer puis faire frémir 1 cm d’huile au fond pendant 5 mn (pb : quelle huile bio qui tienne pas trop mal à la chaleur ?), puis vider huile , essuyer avec papier absorbant, puis déglacer à l’eau chaude , essuyer à nouveau. Je me demande si cela marche pour recouvrir au moins légèrement la couche de prétraitement à l’huile skeppshult, si on ne veut pas la décaper pour refaire un culottage maison de cette façon ou d’une autre.

        Autre chose qui n’a rien à voir avec le culottage je suppose, j’entends parler de gros sel (sans eau ) directement sur la poêle que l’on fait chauffer, en cas de poêle trop sèche, ce serait « un truc des grands chefs », mais je ne comprends pas bien.

        • Bonjour,
          Nous ne connaissons pas le processus, du moins les détails précis de toute la fabrication dans chaque étape. Dans tous les cas, pour l’avoir vu, les poêles brutes, grises, sont trempées dans des bains d’huile et non pas de pulvérisation au pistolet. En général ce procédé est réservé pour une application d’émail comme le fait Le creuset ou Staub qui sont toutes émaillées (même les noires, et oui).
          Pour revenir au culottage, si vous souhaitez retirer l’huile déposée sur la poêle Skeppshult, cela est tout à fait possible. Mais mettre de l’eau et la faire bouillir puis épluchure de pommes de terre est réservé aux poêles en fer, ou acier, ou tôle c’est la même chose. Le mieux est tout simplement de passer la fonte sous l’eau chaude avec un produit détergent. L’huile qui est juste déposée sur la fonte va se retirer pour laisser place à la couleur grise de la fonte « naturelle ». Preuve que cette huile n’est pas à un point de cuisson extrême, goudron, sinon elle ne se « décrocherait » pas aussi facilement. Un coup d’éponge avec le coté vert permet aussi de retirer cette huile très rapidement.
          MAIS attention si vous devez faire cette opération, n’oubliez surtout pas de protéger votre poêle ou cocotte en fonte avec de la matière grasse, et de la protéger contre l’humidité, sinon elle va s’oxyder.
          Pour le gros sel, il sert uniquement pour le déculottage, mais à un point extrême, après plusieurs années d’utilisation.
          Une précision tout de même, Skeppshult est profondément encré dans la protection environnementale. Tout est fait de sorte à sortir à la fin de la fabrication, un produit sain, sans produit chimique dans sa fabrication, et qui soit 100% recyclable. Nous trouverons toujours des choses à améliorer dans une fabrication mais personnellement je préfère cuisiner dans un produit comme celui-ci, ou même dans du fer ou des produits en terre, plutôt que dans des ustensiles avec des revêtements dont personne n’est capable de vous dire comment est accroché le revêtement sur la base de la poêle, à 99% en aluminium. C’est la raison pour laquelle nous avons choisi de distribuer Skeppshult qui existe aussi depuis 1906 et qui est la dernière fonderie de Scandinavie dans le domaine de la cuisson.

          • Je vous remercie pour ce complément d’information, notamment sur le process, et pour vos conseils. Je n’utiliserai donc pas la recette de culottage que je décrivais dans mon post et qui n’est pas adaptée dans le cas présent . Pour retirer éventuellement la couche de prétraitement à l’huile, vu que selon le produit décapant, on n’est pas forcément sûr d’obtenir un résultat complet, j’aurais tendance à préférer les décapants naturels, éventuellement vinaigre de cidre, ou autre décapant, plutôt que des détergents. (je ne sais pas si l’argile serait efficace mais vu sa composition interactive, il vaut peut-être mieux s’en abstenir) . J’entends à ce que vous me dites qu’il est assez facile de retirer cette couche avec éponge côté vert (voire peut-être paille de fer) . Je ne suis pas forcément prête à me lancer pour le moment dans des opérations de décapage , j’ai encore une certaine adhésion à la poêle telle que je l’ai achetée, et en cas de décapage, je pense qu’il vaut mieux être sûrs de parvenir à retirer toute la couche, qu’avoir un reste de couche altéré par le détergent. Sinon , en attendant que la couche s’use, il y aurait peut-être la solution de déposer une première couche de rondelles de pommes de terre au fond à jeter en fin de cuisson (douce), et déposer dessus les aliments qu’on va manger, à condition de ne pas remuer, je ne suis pas sûre que ce soit complètement efficace à défaut d’être pratique et satisfaisant de jeter, même si c’est relativement peu. Maintenant, la couche de prétraitement n’est sans doute pas, en cuisson douce, susceptible de poser problème , même sur la plan de la vapeur, quant aux éléments susceptibles de se libérer à relativement faible température. J’entends que Skeppshult est soucieux de l’environnement, et de réaliser un produit sain (c’est pour cela que je l’ai acheté), aussi bien pour la provenance de la matière première de la fonte brute que pour l’huile utilisée, je ne serais pas du tout rassurée à tous ces niveaux avec Lodge par exemple, qui ne dit rien sur ce point. Il est bien que Skeppshult existe pour répondre aux attentes des consommateurs, et qu’on ait ce choix. Cependant , pour les personnes qui veulent prendre le risque d’une utilisation moins facile au départ, mais avec un mode opératoire adapté, je ne sais pas si Skeppshult pourrait proposer aussi des ustensiles en fonte brute , sans prétraitement, comme cela se fait par ailleurs pour les poêles en fer dont vous avez parlé (mais qui ne permettent pas le même type de cuisson que la fonte). Après, il faudrait évidemment trouver la meilleure huile pour culotter, et pour cette opération, arriver à se limiter à une température de 100°C, la cuisson quant à elle devant se faire idéalement à une température encore plus basse. Merci encore pour vos réponses et conseils. Cordialement

  11. Bonjour, je viens de récupérer une sauteuse et une cocotte skeppshult en état très avancé de rouille, y a t il un moyen de les récupérer ??

    Merci

  12. Bonjour,
    J’ai quelques taches de rouille sur l’extérieur de ma poêle Skeppshult. Dois-je huiler l’extérieur ?
    Est-ce que l’huile de noix de coco peut convenir pour le culottage ?
    Cordialement.

    • Bonjour, si une tache de rouille arrive, un petit coup d’huile dessus suffit. Concernant l’huile de coco, nous n’avons jamais essayé, mais je ne pense pas que cela pose problème. A vérifier si cette matière grasse ne dégage pas trop d’odeur.

  13. Bonjour
    sur une plaque vitrocéramique qui compte 6 positions de chauffage ( 1à6) je souhaiterais savoir à quelle position effectuer le préchauffage . Merci pour votre réponse .

  14. Bonjour J’ai fais la bétise de mettre ma cocotte en fonte émaillée sur mon poele à bois pour cuire une soupe de légume. celle ci a trop chauffé et l’émail à sauté à l’ibntérieur. Mon mari a réussi à enlever tout l’émail , j’ai donc maintenant une cocotte en fonte non émaillée. Merci de me préciser la marche à suivre… comment la nettoyer et la culotter.
    Cordialement – Françou

    • Bonjour, désolé mais nous ne pouvons pas vous aider. Nous sommes anti fonte émaillée. Veuillez contacter le fabricant de cette cocotte. Désolé, Stéphane

  15. Bonjour,

    J’ai acheté une poêle Skeppshult. Je l’ai culottée avec de l’huile d’olive plusieurs fois avant de l’utiliser. Je l’ai ensuite utilisée deux fois pour faire une omelette. Ça n’a pas du tout attachée. Je suis vraiment contente. Pour la nettoyer, j’ai utilisé un peu de savon de castille liquide dilué dans de l’eau que j’ai frotté doucement avec un linge. J’ai séché la poêle avec un ligne, puis en la mettant à chauffer à feu doux jusqu’à ce qu’elle soit bien sèche. Je l’ai ensuite culottée. Après le deuxième nettoyage, je constate une couleur marron sur une partie de l’intérieur de la poêle. Est-ce à cause du savon? Dois-je frotter pour enlever cette couleur marron ou simplement reculotter?

    Merci!
    Véronique

    • Bonjour,
      oui c’est la faute du savon. Il est très déconseillé d’utiliser des dégraissants, même bio. Tout le travail de cullotage n’a servi à rien si vous utilisez des produits vaisselle. La fonte se nettoie simplement avec de l’eau chaude et une brosse. Le marron est de l’oxydation. Huilez votre fonte et faites la chauffer légèrement, elle va se patiner doucement.

      • Merci!

        Ce n’est donc pas néfaste pour la santé ni pour la fonte cette oxydation? Il ne faut pas l’enlever avant de repatiner?

        Bonne fin de journée,
        Véronique

        • non bien au contraire, pour la santé. L’oxyde de fer n’est pas dangereux, sans abus évidemment. Par contre c’est moins bon pour la fonte. Si de la rouille apparaît, il faut la huiler. Elle partira lorsque vous passerez le chiffon imbibé d’huile.

  16. Bonjour,
    J’ai fait l’acquisition d’une sauteuse Skeppshult il y a quelques mois et je n’arrive malheureusement pas à m’en servir.
    Mes aliments ressortent noirs. A titre d’exemple, j’ai tenté de faire une poêlé de fenouil aujourd’hui et le fenouil est comme imprégné d’huile noircie.
    Est-ce un problème de culottage ? Est ce que je ne l’utilise pas correctement ? Franchement je ne sais pas mais je désespère de pouvoir en profiter pleinement un jour.

  17. Bonjour, j’ai acheté une poele en fonte chez vous il y a 2 ans et j’en suis ravis. Merci.
    Le long du bord interieur de la Poêle, s’est accumulè avec le temps une pellicule noire brûlé d’aliments sûrement. !! J’ai essayé de l’enlever en frottant avec le bout rond d’un couteau. La poele ne risque t elle rien et comment éviter ces dépôts (sont ils toxiques ??)
    Merci. Bonnes fêtes
    Julien

    • Bonjour,
      non la poele ne risque rien. Vous pouvez gratter avec un couteau pour retirer le culottage. Ces dépôts sont uniquement des excédents de matière grasse.
      cdlt
      Stéphane

  18. Bonjour,

    J’ai essayé d’enlever le culottage noir au couteau ce qui a très bien fonctionné car il n’y a plus de grumeaux noirs dans mes plats mais malgré les cuissons lorsque je fais des pommes de terres dans ma cocotte en fonte achetée sur votre site, elles sont toutes noires. Est ce qu’on peut les manger tout de même? J’ai des enfants en bas ages. Merci de me répondre.
    Cdlt

    Audrey

    • Bonjour, si vous déculottez votre fonte, vous devez obligatoirement la huiler pour qu’elle se reculotte à nouveau. Si vos aliments changent de couleur, c’est que vous etes en contact direct avec la fonte (fer) qui provoque une oxydation. Rien de grave mais vous devez huiler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *